Fondations de bâtiments vénitiens

Da Venicewiki, il wiki di Venezia

(Differenze fra le revisioni)
(Nuova pagina: <poem> Quels sont les fondations des bâtiments vénitiens? rightLes fondations des bâtiments de Venise, depuis les temps anciens suivent le même ...)
Versione corrente (16:47, 10 apr 2019) (modifica) (annulla)
 
Riga 8: Riga 8:
Au-dessus de la tête des pôles de deux couches croisées sont liées ensemble par des planches de mélèze. Au-dessus de ce radeau spécial est élevé le fondement réel, formé par un socle au mur, soit dans la prise avec les parois légèrement inclinées, au niveau des couches assez régulières des blocs de pierre de istrienne. Au-dessus du mur de pierre qu'ils sont placés des colonnes ou des murs du bâtiment.
Au-dessus de la tête des pôles de deux couches croisées sont liées ensemble par des planches de mélèze. Au-dessus de ce radeau spécial est élevé le fondement réel, formé par un socle au mur, soit dans la prise avec les parois légèrement inclinées, au niveau des couches assez régulières des blocs de pierre de istrienne. Au-dessus du mur de pierre qu'ils sont placés des colonnes ou des murs du bâtiment.
Avec ce type de fondation, seule la partie de la pierre istrienne reste en contact avec l'eau salée et l'air que les parties en bois restent coincés dans la boue ou dans le '''Caranto''', subissant un processus avec le temps minéralisation au lieu de pourrir les rendre plus résistants.
Avec ce type de fondation, seule la partie de la pierre istrienne reste en contact avec l'eau salée et l'air que les parties en bois restent coincés dans la boue ou dans le '''Caranto''', subissant un processus avec le temps minéralisation au lieu de pourrir les rendre plus résistants.
 +
[[Immagine:Fondatori - palificatori.jpg|350px|right]]''Si nos géniteurs étaient bien confinés dans ces îles, entourés de velma, le site de l'endroit s'agrandissait, remplaçant le défaut de la nature par Art, et ce d'autant plus que la ville s'agrandissait au fil des ans, et récupéré l'air pour aider les gens, pour de nombreux incendies, pour le flux continu et le reflux de la mer, des bâtiments vagues et de somptueux Palagi ont été construits.''
 +
''Maintenant, les fondations de ces bâtiments sont constituées de tiges de chêne très solides, qui durent éternellement sous l'eau, par respect pour le fond glissant, et non pour le marécage. Celles-ci épaisses par la force dans le sol, puis arrêtées à l'aide de grosses poutres et bourrées de fragments de pierre, se succèdent par coagulation et les prennent, comme bases si stables et fermes, qui soutiennent tous les gros mur solide.''
 +
''Les arénas sont de la Brenta et du Lido, mais les doux sont meilleurs.''
 +
''Les bois nous transportent en abondance pour les rivières des monts Cadorino et Trévise; les pierres vivantes proviennent de Rovigo et de Brioni; et Ferrarezza de Lombardie.''
 +
''C’est ainsi que cette métropole est devenue magnifique comme une autre dans le monde, dont on peut admirer avec étonnement des monastères, des églises, des tours et d’autres immenses, mais aussi immuables, soutenus par des vestiges ruineux de la province désolés ou blessés par le temps, ou de la férocité des barbares.''
 +
''Invoquons le Proto Antonio Mantoan, pour que cette idée difficile puisse réussir dans notre devoir.''
 +
Jan Grevembroch, designer hollandais né à [[Venise]], accompagnait le dessin à l'aquarelle des piliers, conservé au [[Museo Correr|Musée Correr]], qui fait partie de la collection illustrant les coutumes et les traditions, l'artisanat, les vêtements et les coiffures d'âges et de classes sociales variés, ainsi que artefacts de la ville de [[Venise]].
 +
[https://www.getyourguide.fr/venise-l35/visite-a-pied-privee-art-et-architecture-de-venise-t27961/?partner_id=J8XNRD6&utm_medium=online_publisher&placement=content-top| Achetez votre billet maintenant]
</poem>
</poem>

Versione corrente

Quels sont les fondations des bâtiments vénitiens?

Les fondations des bâtiments de Venise, depuis les temps anciens suivent le même système que l'on appelle un fondation indirecte.

Toute la ville a été construite comme si elle était dans un marais peu profonds, pour lesquels la région devait être construit d'abord solidifié plantation de poteaux pointus en bois (mélèze ou chêne), court et noueux jusqu'à ce qu'il atteigne une couche de sol particulièrement dur et compact argile, dit Caranto, particulièrement la cohérence, qui est situé à une dizaine de mètres en dessous de la couche de terre à construire.
L'agencement des pôles est effectuée selon un alignement multiple, le long de la bande de terrain au-dessus duquel va élever les murs.
Si la couche de Caranto est trop profonde et les messages ne sont pas arrivés, en tout ou en partie, à conficcarvisi, la sous-fondation est faite par le compactage. Dans ce cas, les poteaux sont plantés sur la surface entière au-dessus des solives du bâtiment, avant de fermer la boucle d'une palissade dense et procéder ensuite à l'intérieur d'une conception en spirale vers le centre de la zone.

Cette procédure est effectuée si le bâtiment est trop lourd à porter.

Au-dessus de la tête des pôles de deux couches croisées sont liées ensemble par des planches de mélèze. Au-dessus de ce radeau spécial est élevé le fondement réel, formé par un socle au mur, soit dans la prise avec les parois légèrement inclinées, au niveau des couches assez régulières des blocs de pierre de istrienne. Au-dessus du mur de pierre qu'ils sont placés des colonnes ou des murs du bâtiment.
Avec ce type de fondation, seule la partie de la pierre istrienne reste en contact avec l'eau salée et l'air que les parties en bois restent coincés dans la boue ou dans le Caranto, subissant un processus avec le temps minéralisation au lieu de pourrir les rendre plus résistants.

Si nos géniteurs étaient bien confinés dans ces îles, entourés de velma, le site de l'endroit s'agrandissait, remplaçant le défaut de la nature par Art, et ce d'autant plus que la ville s'agrandissait au fil des ans, et récupéré l'air pour aider les gens, pour de nombreux incendies, pour le flux continu et le reflux de la mer, des bâtiments vagues et de somptueux Palagi ont été construits.

Maintenant, les fondations de ces bâtiments sont constituées de tiges de chêne très solides, qui durent éternellement sous l'eau, par respect pour le fond glissant, et non pour le marécage. Celles-ci épaisses par la force dans le sol, puis arrêtées à l'aide de grosses poutres et bourrées de fragments de pierre, se succèdent par coagulation et les prennent, comme bases si stables et fermes, qui soutiennent tous les gros mur solide.
Les arénas sont de la Brenta et du Lido, mais les doux sont meilleurs.
Les bois nous transportent en abondance pour les rivières des monts Cadorino et Trévise; les pierres vivantes proviennent de Rovigo et de Brioni; et Ferrarezza de Lombardie.
C’est ainsi que cette métropole est devenue magnifique comme une autre dans le monde, dont on peut admirer avec étonnement des monastères, des églises, des tours et d’autres immenses, mais aussi immuables, soutenus par des vestiges ruineux de la province désolés ou blessés par le temps, ou de la férocité des barbares.
Invoquons le Proto Antonio Mantoan, pour que cette idée difficile puisse réussir dans notre devoir.
Jan Grevembroch, designer hollandais né à Venise, accompagnait le dessin à l'aquarelle des piliers, conservé au Musée Correr, qui fait partie de la collection illustrant les coutumes et les traditions, l'artisanat, les vêtements et les coiffures d'âges et de classes sociales variés, ainsi que artefacts de la ville de Venise.
Achetez votre billet maintenant